facebook

Premier site web comparateur d'offres de voyage organisés en Algérie. Comparer les meilleurs offres de voyage organisés en Algérie sur Nofalo

Programme ESTA

Puis-je voyager aux États-Unis avec l’ESTA ?

Si vous n’en avez jamais entendu parler, l’ESTA est un système utilisé aux États-Unis pour permettre à certains voyageurs de visiter le pays sans visa. Il s’agit d’un système entièrement informatisé, et qui fonctionne comme un processus de sélection automatique permettant aux voyageurs de visiter les États-Unis sans passer par la procédure de demande de visa qui nécessite de fournir de nombreux documents.

Alors est-ce que je peux utiliser l’ESTA ?

Il y a deux critères essentiels permettant de pouvoir voyager avec l’ESTA : la nationalité et le but du voyage. L’ESTA (Système électronique d’autorisation de voyage) fait partie du programme d’exemption de visa, une initiative visant à simplifier le voyage des citoyens d’un groupe restreint de pays jugés à faible risque et à grande valeur.

En d’autres termes, les pays membres du programme d’exemption de visa ne présentent généralement pas de risque d’immigration clandestine ou de criminalité aux États-Unis, mais en plus permettent de générer des revenus via le tourisme ou des contrats commerciaux. À l’heure actuelle, 38 pays font partie du programme d’exemption de visa. Si vous êtes ressortissant d’un de ces 38 pays (énumérés au bas de cet article), vous êtes admissible à l’ESTA.

Le deuxième critère est le but du voyage. En bref, l’ESTA est conçu pour les touristes et les voyageurs d’affaires. On ne peut donc pas s’en servir pour travailler aux États-Unis, chercher un emploi, déménager ou étudier (à quelques exceptions près). Il existe d’autres cas dans lesquels vous pouvez utiliser l’ESTA, par exemple dans le cadre d’une procédure médicale, en transit vers un autre pays, ou pour certains programmes d’études de courte durée. Concernant les études, pour pouvoir utiliser l’ESTA, il ne peut pas y avoir plus de 18 heures de cours par semaine, et le programme doit durer moins de 90 jours. Par exemple, de nombreux programmes linguistiques répondent à ces critères.

Peu importe ce que vous faites aux États-Unis, lorsque vous voyagez avec l’ESTA, votre voyage ne peut jamais dépasser 90 jours. C’est une condition sine qua non du programme d’exemption de visa ; si vous séjournez plus longtemps, vous pourriez être interdit d’entrée sur le territoire à l’avenir. L’ESTA lui-même a une durée de deux ans, à moins que votre passeport n’expire au cours de cette période, auquel cas l’ESTA expire au même moment que votre passeport. Pendant la période de validité de l’ESTA, vous pouvez voyager aux États-Unis autant de fois que vous le désirez, à condition de toujours respecter les conditions du programme. Il est important de souligner que cette limite de 90 jours ne s’applique pas à toute la durée de votre ESTA, mais plutôt à chaque voyage.

Comment postuler ?

Contrairement à d’autres exemptions de visa dans le monde, l’ESTA n’est pas automatiquement accordé aux citoyens de ces 38 pays. De fait, les voyageurs doivent en faire individuellement la demande. Le processus est simple et s’effectue entièrement en ligne via un formulaire de demande. Le formulaire pose une série de questions et prend une dizaine de minutes à remplir. Le système compare ensuite les coordonnées du voyageur avec une multitude de bases de données et lui envoie un e-mail dans les 24 heures pour l’informer du statut d’autorisation. La grande majorité des demandes sont approuvées, après quoi le demandeur peut immédiatement se rendre aux États-Unis.

Si vous répondez à ces critères, alors l’ESTA est pour vous le meilleur moyen – et le plus facile – de visiter les États-Unis cette année !
Pays participant au programme américain d’exemption de visa :
le Royaume-Uni, Taïwan, la Suisse, la Suède, l’Espagne, la Corée du Sud, la Slovénie, la Slovaquie, Singapour, Saint-Marin, la République de Malte, le Portugal, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, Monaco, le Luxembourg, la Lituanie, le Liechtenstein, la Lettonie, le Japon, l’Italie, l’Irlande, l’Islande, la Grèce, l’Allemagne, la Hongrie, la France, la Finlande, l’Estonie, le Danemark, la République tchèque, le Chili, Brunei, la Belgique, l’Autriche, l’Australie et Andorre.