facebook

Premier site web comparateur d'offres de voyage organisés en Algérie. Comparer les meilleurs offres de voyage organisés en Algérie sur Nofalo

Mariage entre femmes, découverte lors d’un voyage en Tanzanie

Le mariage féminin et ses secrets pendant un voyage sur mesure en Tanzanie

En Tanzanie, l’union entre femmes a beaucoup évolué. Derrière ce phénomène se cachent plusieurs raisons. En règle générale, ce rituel a été disposé dans le but de soutenir les descendantes d’Ève. Cette institution est une vieille tradition que les Tanzaniens ont nommée « Nyumba Ntobhu ». Sa pratique est privilégiée dans le but de protéger les héritages des deux parties. Elle est détournée par la suite et devient un moyen de défense contre les violences conjugales. Une autre forme de vie de couple que la nation a intégré.

La pratique du Nyumba Ntobhu

La coutume tanzanienne veut que la femme qui ne donne pas naissance à un garçon soit dépouillée de ses biens. Pour remédier à cela, elle peut choisir de s’unir à une jeune mère qui a eu la chance d’accoucher d’un fils. Cette dernière féconde le bébé avec un autre homme d’un village voisin. La conception est troquée contre une chèvre, de la nourriture ou une somme d’argent. Le géniteur se doit ensuite d’abandonner tous ses droits paternels. L’enfant devient alors l’héritier de la fortune des deux épouses. Les deux mères évoluent comme ses parents légaux et la plus âgée lui donnera son nom. Comme dans tous les mariages, ces dames vivent comme de vrais couples. La seule différence est qu’elles ne couchent pas ensemble. Cette coutume ancestrale est intégrée dans les communautés même si elle n’est pas légale, contrairement à l’homosexualité.

Le mariage entre femmes pour échapper aux violences conjugales

Outre le fait de vouloir conserver leurs héritages, les brutalités sont devenues une des raisons de l’union entre femmes. Nombreuses sont celles qui décident de se marier afin d’échapper à la maltraitance perpétuée par les hommes. Un voyage sur mesure en Tanzanie, principalement dans le nord, est un moyen d’en savoir plus sur cette pratique insolite. Les dames du Kuria sont celles qui l’appliquent le plus. Celles de la région de Mara l’adoptent également. Dans le pays, nombreuses sont les épouses qui subissent les violences de leurs maris. D’autres sont victimes de viol ou de torture pendant plusieurs années. Mais les jeunes filles se penchent, elles aussi, vers le Nyumba Ntobhu afin de se protéger de cette souffrance. En choisissant cette institution, elles ont la chance de vivre dans un ménage où règne la liberté.

La pratique de l’union entre compagnes répercute sur l’excision et le mariage précoce. En effet, ces deux mythes commencent à ne plus avoir leurs places dans la société. Cependant, des femmes refusent d’épouser une mineure. C’est une manière de leur laisser une chance de vivre pleinement leur adolescence. Certaines désistent, afin d’offrir aux plus jeunes une occasion de terminer leurs études et poursuivre leurs ambitions. Une vie de couple étrange à méditer…